Histoire d'amour > Scarlett O'hara et Rhett Butler

Scarlett O'hara et Rhett Butler

Le roman « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell écrit en 1936 raconte une histoire d’amour sous fond de guerre de Sécession, celle de l’impertinente Scarlett O’Hara et du séduisant Rhett Butler.

Scarlett O'hara et Rhett Butler

Un film éponyme est tiré de ce roman mettant en scène les personnages et leur amour passionné dans des séquences devenues cultes, comme l’est celle du baiser entre Scarlett et Rhett Butler.

Scarlett O’Hara est une jeune fille de 16 ans, insouciante, et gaie, un peu capricieuse. Elle a un caractère bien trempé et un charme envoûtant. Elle grandit dans les années 1860 en Géorgie au sein d’une riche famille de planteur de coton. Elle règne sur son petit monde en sa demeure de Tara, entourée de ses prétendants, fils des planteurs alentour. Sa vie n’est que frivolité, bals et crinoline. Elle est amoureuse en secret du brillant Ashley Wilkes, son voisin, passionné de littérature et de poésie, héros érudit par excellence. Mais le bel Ashley n’a d’yeux que pour la douce Mélanie Hamilton, la cousine de Scarlett qu’il souhaite épouser. Une scène éclate entre Ashley et Scarlett dont est témoin le cynique et ténébreux capitaine Rhett Butler qui éprouve une attirance pour la peste insolente qu’elle est.

La fête bât son plein quand soudain un messager arrive porteur d’une très mauvaise nouvelle : la guerre est déclarée. Les Yankees envahissent la Géorgie.

Toute à ses considérations d’amoureuse déçue, par vengeance et sans amour, Scarlett se marie avec le frère de Mélanie, Charles Hamilton, qui a la bonne idée de mourir sous les drapeaux. Scarlett donne naissance à leur fils Wade Hampton. Puis elle quitte Tara pour rejoindre Mélanie à Atlanta dans le seul but de reconquérir Ashley et prétextant le besoin de connaître enfin son neveu. Lors d’une permission, Ashley leur rend visite. Elle lui renouvelle sa flamme, mais il refuse ses avances une fois de plus et fait un autre enfant à sa tendre épouse Mélanie. Lorsqu’Atlanta est assiégée par les Yankees les deux femmes décident de s’enfuir et de retourner à Tara. Là-bas tout n’est que désolation. Sa mère est morte et son père coule dans la folie. Le domaine est détruit, et Scarlett mûrit enfin, devenant une femme déterminée et sans concessions. Pour réussir à sauver financièrement Tara, elle épouse le futur mari de sa sœur, Kennedy, sans aucun état d’âme, et pour son aisance pécuniaire. Elle redresse la barre et le domaine est sauvé. Elle met au monde une petite fille, mais se retrouve à nouveau veuve, car son mari est assassiné lors d’une expédition contre le Ku Klux Klan.

Rhett Butler, le rebelle éconduit de l’académie militaire, veille. Proche de Scarlett depuis le jour de la déclaration de la guerre, il finit par la demander en mariage, après la mort de Frank Kennedy, découvrant qu’elle sombre dans l’alcool et la culpabilité. Elle l’épouse et lui donne une petite fille. Elle se croit toujours amoureuse d’Ashley jusqu’à ce qu’elle réalise enfin la présence constante et sure de Rhett et de son dévouement sans limites. Entre passions, disputes et problèmes d’intendances, ils essaient de vivre une vie normale de couple poussé par leurs caractères qui n’abandonnent jamais. Des amants terribles.

Mais la tragédie rôde toujours autour de Scarlett et leur fille meurt, victime d’une chute de cheval. Inconsolables l’un pour l’autre, tout s’effondre autour d’eux. Mélanie meurt auprès de Scarlett qui réalise enfin le leurre de son amour pour Ashley, qu’elle console du décès de son épouse. Excédée de la voir dans les bras d’Ashley, Rhett la quitte et promet de ne plus jamais la revoir. Mais c’est sans compter sur le goût inaltéré de reconquête de Scarlett. Son courage et sa persévérance légendaire laissent entendre qu’elle y parviendra. L’histoire se termine sur cette espérance et cette volonté, celle d’une femme a priori assez égoïste, mais qui au fil des épreuves, dans une sorte de parcours initiatique de l’amour et de la vie, reconnaît ses erreurs et essaie de changer. Elle n’a que 28 ans à la fin du roman, autant dire la vie devant elle.

L’histoire d’amour de Scarlett et Rhett Butler est en fait surtout, l’histoire de la détermination d’une femme, grande amoureuse devant l’éternel qui sait jouer de ses charmes et utilise les subterfuges de la passion pour réussir sa mission. Son caractère insolent la sert incroyablement. Ses choix sont poussés par l’amour qu’elle porte à Ashley puis enfin à Butler, en qui elle trouve son maître, dans une société ravagée par la guerre. Leur rencontre est celle de deux personnalités. Inévitable.

Histoire d'amour > Scarlett O'hara et Rhett Butler