Histoire d'amour > Vous avez un mess@ge

Vous avez un mess@ge

Comédie romantique américaine réalisée par Nora Ephron et sortie en 1998. Les principaux interprètes sont Meg Ryan, Tom Hanks, Greg Kinaer, Parker Posey, Dave Chapelle, Steve Zahn.

Vous avez un mess@ge

Il est le remake revisité d’un film d’Ernst Lubitsch de 1940. L’action se déroule à New York où Kathleen Kelly possède une petite librairie pour enfant, hérité de sa mère, qu’elle souhaite absolument sauver des grandes surfaces anonymes qui lui prennent une grosse part de marché. Elle est heureuse dans ce décor bucolique, celui de sa boutique en bois, décorée avec soin. Passionnée par son travail, elle trouve encore à satisfaire quelques clients amateurs de ce commerce de proximité et de l’attention qu’elle met à choisir avec eux un livre pour les plus petits. À côté de chez elle, le géant Fox Book vient d’ouvrir, et son avenir semble tracé d’avance tandis que Kathleen essaie de survivre. Le patron en est Joe Fox, qui n’a qu’une idée en tête, ratissé un plus grand nombre de clients, en éliminant petit à petit tous ses concurrents, sans aucun état d’âme. Autrement dit Joe déteste Kathleen qui déteste Joe. Ils se croisent enfin physiquement, exprimant leur mépris l’un pour l’autre. Kathleen est douce, naturelle, simple, tandis que Joe affiche son costume cravate et son compte en banque comme pédigrée. Kathleen qui s’ennuie ferme dans sa vie sentimentale a développé une relation par le biais d’un site de rencontre et attend tous les soirs de rentrer chez elle pour avoir des nouvelles de cet inconnu qui semble si attachant.

Par le biais du web, elle devient de plus en plus intime avec lui. Elle lui parle de ses déconvenues professionnelles et surtout de son aversion envers le personnage de Joe et ses méthodes. Lorsqu’elle doit fermer sa boutique, elle cherche à comprendre l’engouement de la clientèle pour le type de grand magasin que gère Joe le cynique. Elle s’y rend alors, et trouve désolant le manque de compétence des vendeurs tout en appréciant la quantité de livres exposés, la possibilité pour les enfants de venir ici passer du temps, et d’autres bons points encore qu’elle doit bien se résoudre à accepter. Joe est toutefois tombé sous son charme, et la revoit, elle accepte petit à petit ses avances, mais reste sur ses gardes, il est tout de même celui qui a bouleversé son quotidien par son avidité. Il essaie de la séduire et de lui prouver qu’il n’est pas le salaud qu’elle pense. Et puis il y a aussi l’homme du Net, gentil, attentionné, à l’écoute et qu’elle rêve de rencontrer bientôt, comme elle l’explique à Joe. Ils plaisantent ensemble sur ce lien, elle se dit inquiète de découvrir le vrai visage de ce NY 152 avec lequel elle communique désormais depuis plusieurs semaines. Joe la pousse à aller de l’avant et à donner rendez-vous à son mystérieux correspondant. Rendez-vous est pris à Central Park tandis que Kathleen est assez confuse avec des sentiments naissants pour Joe. Lorsque l’homme du web arrive, il n’est autre que Joe, qui compris depuis déjà quelque temps, l’identité de celle avec qui il discute tous les soirs. Elle est heureuse qu’il soit cet inconnu, elle le rêvait secrètement. Ils s’embrassent alors passionnément, scellant leur amour dans une scène romantique à souhait.

Le film joue entre la modernité et le charme désuet, la société de consommation et l’honnêteté, les bons sentiments et la réussite, mais l’amour sort finalement vainqueur entre deux personnes que tout opposait au départ. Joe est tombé sous le charme de Kathleen, qui a appris plus de lui grâce à ces conversations sur internet. Il s’est révélé plein de sensibilité et à l’écoute, tandis qu’elle-même a toujours su conserver sa confiance en la vie.

Une belle histoire à voir et à revoir !

Histoire d'amour > Vous avez un mess@ge