Pause

Arrêt sur image

Pause

Lorsque plus rien ne va dans votre couple, que vous êtes déchiré entre votre amour et les tensions incessantes, que vous vous demandez si le jeu en vaut vraiment la chandelle, que vous envisagez la rupture, il est peut-être préférable, pour commencer, de vous octroyer une pause. Une pause d’amour, un peu comme vous arrêteriez momentanément un film dont vous ne vous voulez pas connaître de suite l’issue. Faire une pause c’est réfléchir, au calme, de se recentrer, de sortir du schéma existant, de faire le point, de se confier à ses plus proches amis, ou de choisir délibérément d’apprécier ce temps de solitude.

Prendre l’avis des autres n’est pas toujours une bonne chose, surtout lorsque l’on se sent affaiblit par ses propres sentiments et que l’on est dépassé par des émotions contradictoires. Le mieux est d’arriver à prendre du recul, à lâcher prise avec cette situation douloureuse, pour se rendre compte si oui ou non l’absence de l’autre est pesante. L’essentiel est de s’extirper d’une routine nocive pour vous et/ou le couple, qui ne permet pas une analyse réfléchie des griefs. Il est un temps où l’amour ne consiste qu’en la possession et la surenchère des ego. Des ressentis négatifs à mille lieues de l’histoire d’amour dont vous rêviez.

La pause fait souvent peur, à cause de la jalousie. L’on imagine systématiquement l’infidélité de l’autre. Comprenez qu’il est peu probable que votre partenaire aille se jeter dans les griffes de quelqu’un, les vôtres venant juste de le libérer. Le risque de la pause c’est de le perdre, certes, mais le risque est identique et votre relation vouée à l’échec si vous restez sans réagir. Mettre de la distance dans votre couple permettra à chacun de juger de son caractère essentiel ou nuisible. Si l’autre ne vous manque pas, si vous vous sentez mieux, si ne plus être harcelé de messages vous soulage, vous enclencherez sur la rupture définitive.

La pause est le bol d’air que vous octroyez à votre couple pour réaliser combien cette relation vous est indispensable ou parfaitement absurde.